Cessons les EXCUSES

Qui n’a jamais entendu ou énoncé à voix haute « Je ne peux pas le faire mais toi tu peux », « Si je fais …, cela fera un drame familiale », « Je peux pas, j’ai aqua-poney » (de loin, mon excuse préférée !!)

Cessons de vivre dans l’illusion.

C’est un peu rude d’entendre cela non ?

Notre quotidien, dans lequel on est lové confortablement, nous met sur un chemin bien balisé dès notre plus tendre enfance. Mais depuis quand ne vous vous êtes pas investi(e) dans votre vie ?

Avez-vous compris que nous allions parler des excuses que l’on se donne à soi ou aux autres pour gagner en confort et en image de soi alors cette situation est-elle si confortable finalement ????

D’ailleurs à ce propos, je laisse en fin d’article une référence de livre sur les Mots d’excuse donnés à nos enfants pour l’école. Certaine personnes sont très créatives 😉

Pour revenir à nos excuses, celles qui nous font du bien, que l’on soit jeune ou moins jeune, même celles qui nous empêchent d’accéder à nos rêves !

Vous avez des rêves ?

Je vous le souhaite, sinon je vous conseille de prendre rapidement rendez-vous avec vous-même !! Si je vous dis que vous avez des possibilités quasi infinies pour réaliser tous vos rêves. Intéressant hein ?

Mais dites-moi, si vous n’aviez aucune limite, quelle personne seriez-vous aujourd’hui ? quel métier voudriez-vous faire ? une passion à accomplir ? OUIIIIII mais …. Mais, mais, mais … en voilà une excuse !!

Je vous rassure il existe tout un lot d’excuses à notre disposition. Une petite liste pour que vous vous y retrouviez un peu ??

« Cela va prendre du temps » ; « Je suis trop âgé(e) » ; « Vu ma situation… » ; « Je n’ai pas les moyens » ; « Je n’ai pas le temps !! » … On continue ???

Personnellement, je suis convaincue que nos pensées, du moins notre logique de penser nous amène à créer notre propre malheur.

A ce sujet, je vous invite à lire le livre de PAUL WATZLAWICK « Faites vous-mêmes votre malheur », un livre très cocasse sur notre relation au malheur.

« Une idée, pour peu qu’on s’y accroche avec une conviction suffisante, qu’on la caresse et la berce avec soin, finira par produire sa propre réalité.»PAUL WATZLAWICK

En effet, lorsqu’il arrive que nous fassions une chose qui nous énerve le matin comme renverser son café ou se cogner le petit doigt de pied (vous l’avez déjà fait ??? ça fait hyper mal hein ?), on a tendance à penser que la journée est foutue. Comme par hasard, on loupe son transport en commun, ou on ne trouve pas de place pour se garer, on se fait emm****** au bureau… et la journée ne fait que commencer !!!

Alors comment ça se fait ??? Il y a une chose surprenante que j’ai découvert, on se focaliserait que sur les mauvaises choses qui nous arrive !! Et on minimiserait les bonnes choses !!! En être conscient pourrait changer notre journée, sachez-le !!!

« Si vous corrigez vos pensées, le reste de votre vie se mettra spontanément en place. » LAO TSEU

Pour revenir à notre sujet des excuses que l’on se donne, penser que notre journée est foutue, c’est une excuse que l’on se donne pour ne pas être heureux aujourd’hui !!! C’est sadique au fond mais voilà on fonctionnerait comme ça ! Dites-moi, on ne fonctionnerait pas un peu à l’envers de nos désirs ?

Je voudrai bien mais j’peux point !!! Vous connaissez ??

On arrête tout et on se pose s’il vous plaît.

Tout d’abord, un inventaire rapide de nos excuses habituelles est nécessaire. On passe en revue les dernières utilisées concernant des projets ou des actions reportées.

On est honnête avec soi-même de temps en temps. Si vous devez être honnête avec une personne c’est bien votre être intérieur. Cet être intérieur peut prendre n’importe quelle forme, cela peut être votre esprit, votre cœur, une fleur, votre enfant intérieur comme vous voulez.

Ce pauvre être intérieur est littéralement écrasé par votre faux-moi.

Mon faux-moi kézako???

Je parle de notre vision de nous-même, on peut dire aussi notre EGO, il se créé en fonction des personnes qui nous reflètent une image familiale, amicale, amoureuse, sociétale depuis notre plus jeune âge.

Aujourd’hui, ce reflet construit par nous-même malgré nous parfois, on le croit ou pas, on l’aime ou pas. Les premiers signes que vous êtes sous le contrôle de votre faux-moi, c’est cette sensation de ne pas être à sa place, pas le bon job, pas assez d’espace personnel, pas assez de libertés … qui mènent à de petites ou grandes souffrances physiques (oui oui) ou psychiques parfois allant jusqu’à la dépression. Ce faux-moi est incroyablement important dans notre développement personnel malgré tout, il nous sert bien.

A la longue, il nous place dans une bulle confortable pour ne prendre aucun risque, ne pas sortir du clan/groupe et surtout éviter d’entendre notre être intérieur.

Une fois qu’on arrête de se mentir, on reprend les excuses de notre inventaire. Puis, on se demande « Est -ce que c’est vrai au fond ??? ».

Finalement, si je n’arrive pas à me lancer dans une activité en énonçant « Je n’ai pas le temps » par exemple, est-ce vrai ??? Quelle est la raison de cette excuse ?? la peur de se lancer et de sortir de sa zone de confort ? de réussir alors que vous pensez que réussir ce n’est pas pour vous ?  A chacun sa raison.

Un autre exemple, si je n’arrive pas à dire NON à tout ce qu’on me demande en prenant l’excuse « Qu’est-ce qu’on va penser de moi si je dis non ? ça va faire un drame ! » Est-ce vrai ? Qu’elle est la raison de cette excuse ?

Je vous invite à prendre rendez-vous avec vous-même et de prendre ne serait-ce qu’une seule excuse et à la décortiquer, c’est amusant finalement. La prise de conscience d’une excuse nous amène à être honnête envers soi et à se corriger si on se sent le courage d’évoluer (ah mince encore une excuse pfff).

 

L’objectif de ce billet sur les excuses ?

Se connaître un peu mieux et faire la part des choses entre ce que l’on souhaite réellement et ce que souhaite notre faux-moi (ou EGO). Bien entendu, on peut aller encore plus loin dans notre quête d’excuses et on peut même corriger cela.

Cela vous intéresse ? Faites-le moi savoir 🙂

Si vous souhaitez lire à quel point on peut trouver des excuses pour nos enfants, jetez un œil sur ce livre « Mots d’excuses, l’intégral » de Patrice Romain, c’est un petit bijou pour Noël 😉

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Cessons les EXCUSES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s