Le sport s’ouvre à toi, oui à toi !

Faire du sport, dans ma tête a toujours été lié à la transpiration, aller au-delà de soi, les courbatures, une contrainte nécessaire… Mais, je vais vous dire que depuis un certain temps, je vois le sport autrement. J’ai autant de plaisirs à faire du yoga qu’à pratiquer un autre sport dont j’ai découvert un lien un peu invraisemblable.

 « Le yoga, ce n’est pas du sport ! » J’ai beaucoup lu et entendu cette phrase. D’ailleurs c’était ma première réaction lorsque j’ai découvert le yoga. Et pour vous dire la vérité, j’ai encore changé d’avis à ce niveau là. Ben quoi je suis une fille, je change d’avis souvent 😉

La pratique du  yoga n’est pas simple au final. On est loin du Toutouyoutou de Véronique et Davina, je suis d’accord. C’est beaucoup plus calme mais tout aussi intense.

Ah bon? Eh oui. bruno-nascimento

Je ne rentrerai pas dans la définition du yoga et de ces différentes écoles et pratiques. Ce n’est pas le but ici.

Le yoga m’a ouvert l’esprit sur mon propre ressenti. Mes sensations corporelles, longtemps mise de côté dans mon quotidien. Avec le yoga par exemple, j’ai découvert avoir des muscles dans le dos !! Si, si je vous assure, on en a !! 

Les positions incroyables à réaliser m’ont au début intimidées. Je m’y suis vite « pliée » si on peut dire.

Je vous assure, tenter de mettre sa tête au sol avec les jambes largement écartées et bien tendues n’est pas une mince affaire. Mais à ce période là, j’étais dans le défi. Je voulais absolument réussir la figure. Erreur de débutante bien entendu. Le yoga ce n’est pas cela.

Le yoga, c’est un regard que l’on porte sur soi. J’ai la chance d’être relativement souple. Cela m’a aidé à relever tous les défis de positions impensables pendant un moment. Ce que j’ai découvert, plus tard, c’est que ces positions permettent non seulement de relever des défis, de raffermir beaucoup de zones de ton corps, d’en découvrir aussi et finalement d’accorder ta tête et ton corps.

S’accorder à soi même, ça fait ésotérique non? Ben non, « Queneni » comme dirait ma meilleure amie.

Lorsque j’ai accepté intérieurement que mon corps et ma tête soient liées, j’ai débloqué beaucoup de choses en moi. Par exemple, lorsque mon corps me disait stop sur certaine position, je repoussais mes limites jusqu’au point de souffrir de courbatures pendant 3 jours. Vous voyez le truc? S’accorder à soi même a été une très grande découverte en moi.

christopher-campbell

Le yoga n’est pas la seule activité que j’aime pratiquer. Cette autre activité individuelle me fait ressentir les mêmes sensations du yoga.

Il s’agit du tennis, si vous me lisez encore, vous devez vous dire « Ça y est, elle déraille !« . Je vous explique.

Je suis arrivée au tennis assez tard. Mon mari, ancien coach tennis, m’a prise en main depuis quelques années à ma demande. Et vous savez quoi ? Encore ce matin, lors d’un entraînement, ce lien entre le yoga et le tennis m’a sauté aux yeux.

Au tennis, il y a bien entendu de la condition physique. Sans condition physique, courir sur les balles est quasi impossible. Tu peux toujours envisager de lancer ta raquette pour prendre la balle, c’est une option, mais à très court terme. De l’autre côté, le yoga, tu peux en faire même si tu n’as jamais fais de sport.

Au tennis, chaque centimètre pour te positionner face à la balle, la rapidité, la tenue de la raquette, tes abdos aussi comptent. Le moindre changement dans tout ça fait que ton retour de balle change. C’est magique non? Si je décides de m’ouvrir à mes sensations corporelles, je peux améliorer mes balles.  

Vous voyez où je veux en venir?

L’accord entre la tête et le corps est mon lien entre ces deux activités sportives.

Comprendre cela est vraiment important. Aujourd’hui, je ne considère plus le sport comme un défoulement physique mais plutôt comme une ouverture à moi même.

Pour le mental, c’est génial. Lorsque tu mets toutes tes balles dans le filet, tu rages, tu t’énerves et tu ne progresses plus mais tu te bloques.Au yoga pareil, tu te déconcentre et tu loupes la prochaine figure.

Aujourd’hui, avec cette ouverture d’esprit,  je me dis que si je prends la prochaine balle en corrigeant ma prise de raquette par exemple, ça passera et ça passe tout seul !

Ce que je voudrai vous transmettre aujourd’hui, c’est de vraiment réfléchir au rapport que vous avez à votre corps et au lien entre la tête et le corps pour pouvoir, peut être, changer d’avis sur votre activité physique actuelle ou prochaine.

Sans compter les bénéfices acquis pour le quotidien. Se dire que l’on peut ajuster certaines actions pour gagner en efficacité.

Ça donne envie d’essayer non ?

Publicités

5 réflexions sur “Le sport s’ouvre à toi, oui à toi !

    1. Le yoga est dans le ressenti comme je le dis. Tu peux essayer de commencer chez toi, il y a de nombreux cours sur internet dans toutes les langues. Mais rien ne vaudra au moins un cours en présence physique pour progresser/découvrir les postures et sentir ses bienfaits sur le corps et l’esprit. Merci pour ton passage sur le blog.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s