Prendre soin de soi : demander de l’aide

Il est toujours difficile de rencontrer quelqu’un pour la première fois. L’appréhension de ne pas savoir ce qui va arriver, de quoi on va parler. Aborder un sujet qui nous tient à cœur n’est pas toujours tâche facile.

Ce billet est un peu particulier car je voudrai aborder le sujet de la demande d’aide. Lorsque plus rien ne va, que l’on est mal à l’aise avec soi-même ou avec les autres, que l’on souffre de certaines situations, que l’on ne gère plus certains évènements et qu’on se demande dois-je être aidé ? Le mot qui fait peur…consulter un spécialiste.

Souvent lorsque je vois des faits divers liés à des drames familiaux, on est bien servis ces derniers temps, je me dis souvent « Et si ces personnes avaient pu ( ou voulu) parler de leurs ressenti ou de leur histoire, si elles avaient été entendu, seraient-elles passées à l’acte ? « .

Dernièrement, j’ai constaté qu’un médecin qui détecte une dépression, recommande systématiquement un anti-dépresseur. Au moment d’une vie où une souffrance se déclare, la « Pilule du bonheur » est la meilleure solution médicale plutôt que de demander aux personnes de consulter un spécialiste qui pourra les accompagner dans leur souffrance. On peut garantir, que la souffrance s’apaise mais le symptôme est toujours là. Il attend juste son heure pour vous « rattraper » et vous rappeler qu’il  peut devenir votre pire ennemi.

Alors doit-on attendre le dernier moment ou l’incident majeur pour demander un soutien psy ?

Une fois, on m’a posé cette question « Penses-tu que je devrai voir un psy ?« . Sincèrement, il n’y a pas de bonne réponse à cette question. Tout dépend de nous. Si on sent que les ressources face au problème nous échappent, que l’entourage n’est pas suffisamment soutenant et si l’on pense au pire. Je crois que la personne doit prendre sa vie en main et demander de l’aide avant de commettre l’irréparable.

Facile à dire … mais pas facile à faire !

@Pixabay

Combien de rendez-vous annulés ais-je vécu ? Combien de premier rendez-vous sans suite ais-je vécu ? Beaucoup.

« Courageux mais pas téméraire » – Il est triste de constater un décalage entre le courage et la peur d’affronter ses propres démons.

Un premier rendez-vous demande énormément de courage. Le courage de venir exposer son intimité, sa part d’ombre à spécialiste certes mais il reste un inconnu. Une fois cette étape franchie, on peut se sentir dépassé par le travail à fournir pour aller de l’avant. La boîte de Pandore offre de jolies perspectives mais à quel prix ? Car oui, pour aller de l’avant il faut se mettre à nu devant soi même, ne plus nier, ne plus se trouver d’excuses et surtout être honnête envers soi-même.

Même bien accompagné, tous ces efforts à fournir comparés au gain du mieux être ne sont pas suffisants pour continuer les rendez-vous. Rien est possible, si on ne souhaite pas passer à l’action.

Et pourtant quelle aventure cette découverte de soi !! Au fil des rendez-vous, on pleure, on rit aussi et beaucoup d’échanges entre deux personnes. Une qui apporte sa souffrance et l’autre qui écoute sans jugement et offre une extrême bienveillance.

Ce billet pour exprimer à toutes ces personnes qui décident de se prendre en main et qui vont de l’avant mon respect le plus total et à toutes celles qui n’ont pas franchi le pas mon extrême empathie pour le courage que vous donner à continuer votre chemin avec ce si lourd sac à dos.

Dans tous les cas, si vous décidez de lâcher votre sac à dos, n’hésitez pas à demander de l’aide pour continuer la route plus léger avec la tête haute.

Ne dit-on pas « Après la pluie, le beau temps » ?

 

Publicités

2 réflexions sur “Prendre soin de soi : demander de l’aide

  1. Intéressant cet article ! Effectivement, c’est encore un sujet assez tabou. Je suis d’accord avec toi qu’un médicament n’est pas forcément la solution car la source est toujours présente. Il faut souvent aller plus loin. Mais c’est sûr que l’acte de se déplacer chez un psychologue et de le répéter à plusieurs reprises est courageux.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s