Cosmétiques toxiques – Mon expérience

Le livre d’Ariane Warlin, récemment sorti, nous guide dans le monde des cosmétiques. Si vous ne connaissez pas cette auteur, sachez qu’Ariane Warlin est une habituée de la presse écrite. Elle a écrit sur la face cachée du Louvre notamment alors quoi de plus naturel que de passer à la face cachée des cosméto.

Et quel monde mes amies !! Rempli de lobbies, de liste d’ingrédients opaques, de mots imprononçables et des experts et marketeurs qui brouillent les pistes.

Un dossier qui serait digne d’un polars. En lisant ce livre, je n’en suis pas ressortie indemne.

Alors, je n’ai pas envie de vous faire un article détaillé sur les produits toxiques et leur dangerosité. J’ai envie de partager mon expérience suite à la découverte du livre, de ces infos et de ce que j’en ai fais.

Les produits « testés dermatologiquement » sont validés par un dermatologue en son nom et non pas au nom de la profession des dermatologues. Il y a une grande différence !

Ok, j’ai appris tellement de mots en Y, X, PH K que je suis imbattable au scrabble 😉

Blague à part, Ariane Wardin nous aide à lever le voile sur l’opacité de ce monde à l’aide d’études scientifiques reconnues, de rencontres et de marques qui se démarquent dans le Bio. Chaque allergisant, additif ou perturbateur endocrinien est décrypté en détail.

Avec ce livre, tu ne peux plus dire  » Je ne savais pas !  »

Qu’est-ce que j’ai retenu ?

  • Tous les noms à repérer et à bannir sur la liste des ingrédients de mes cosméto
  • Plein de mots de plus de 10 lettres 😉
  • les produits dits « hypoallergéniques » sont censés être exempts de parfums et d’allergènes dits « courants ». Les tests se basent uniquement sur des réactions qui développent de l’eczéma de contact. Ce qui veut dire que vous pouvez tout de même développer une allergie.
  • Que les tatouages au henné prisés pendant les vacances ne doivent pas être pris à la légère. En effet, la plupart des hennés utilisés contiennent des pigments de coloration identiques aux coloration pour cheveux. Leur composition est véritablement toxique.
  • Les colorations de cheveux ne doivent pas être faites trop jeunes. Les allergènes contenus dans les colorations utilisés de façon répétés (3-4 x/an au minimum) nous rendent plus vulnérables à développer des allergies et ce tout le reste de votre vie.
  • Les produits « testés dermatologiquement » sont validés par un dermatologue en son nom et non pas au nom de la profession des dermatologues. Il y a une grande différence !
  • Les dentifrices blanchissants sont cancérigènes dûs aux additifs.
  • Lâcher les crèmes et fond de teint anti-UV. Ils ont un filtre à UV qui s’estompe endéans les 2h après application. A quoi servent-ils alors le reste de la journée ? Il faudrait en appliquer toutes les 2h.
  • Les pierres d’Alun actuelles trouvées dans le commerce ne sont des pierre naturelles. Elles sont recomposées. Elles contiennent ainsi du sulfate d’aluminium. N’est-ce pas ce même produit toxique que l’on fuit dans les déodorants aux sels d’aluminium ???
  • J’ai découvert des applis, des marques et des sites d’achat en ligne pour mieux consommer.
  • Le bio n’est peut être pas si bio.
  • Enfin, le terme Greenwashing est un détournement marketing. L’auteur l’explique en détail.

Ce que je fais de toutes ces informations ?

Il est temps de passer à l’action !

Tu me commences à me connaître, je pense que le scan de mes placards est un passage obligé.

Avec mon appli téléchargée Clean Beauty, je pars à la chasse. Je démarre doucement avec un déodorant, le gel douche et une huile pour cheveux. Ce sont les premiers produits qui me sont tombés sous la main.

Adieu à ces  trois produits. Cela n’engage que moi, je prends la responsabilité de protéger ma famille et notre santé. Je ne dis pas que ces marques sont à jeter, tu fais ce que tu veux de mes informations !

 

 

 

 

 

Voyons d’un peu plus près ces 3 produits.

Mon shampooing pour l’éclat des cheveux me dit qu’il est sans paraben et sans silicone. J’avais déjà fais un effort pour regarder un peu lors des achats cosméto.

Mais quelle surprise, il contient du Sodium Lauryl Sulfate qui est un allergène déjà bien connu depuis une bonne décennie.

Mon déodorant contient un produit qui se nomme Cyclopentasiloxane qui n’est autre qu’un perturbateur endocrinien que je vaporise allègrement dans ma salle de bain quasi sous le nez de ma famille ! NORMAAAAAL

Mon Huile pour cheveux par contre me pose souci. En effet, la liste des ingrédients ne réfère que des extraits de plantes sous la forme d’huiles. Mon appli Clean Beauty ne signale AUCUNE toxicité. Mais selon l’association QUE CHOISIR, il en va autrement. On retrouve le Cyclopentasiloxane, notre perturbateur endocrinien.

Mais c’est quoi ce bordel ? Sincèrement,mes bras m’en tombent.

Je ne t’aurais pas prévenu, ce dossier est digne d’un polars ! Tu crois savoir, tu as confiance en ton appli et finalement tu te fais avoir quand même !

Pour reprendre et finir avec le livre d’Ariane Wardin. Les marques bio qui coopèrent à la construction de labels pour une meilleure consommation sont mentionnées. Ils poussent la recherche à aller dans le sens d’une cosméto plus saine et plus « transparente ».

Avec un goût amer, j’ose te poser la question suivante

N’est-ce pas un autre dossier que la mise en œuvre d’un label BIO afin de mieux séduire les consommatrices ?

Je m’engage à diffuser ces informations, toi aussi n’hésites plus à prendre conscience de ces actes et de passer l’information au maximum de tes amis sous la forme qui te plaira.

 

Sources :

Association Que Choisir

« Cosmétiques comment s’y retrouver ? » Ariane Warlin

Application IOS Clean Beauty

Photo Pixabay @Kalachairia

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s